• *Education morale et civique: Parler des attentats

    En soutien, à nos amis et collègues Belges, je remonte cet article que j'avais écrit en novembre suite aux attentats de Paris

    Attentats : des dessins en soutien à Bruxelles

    ********************

    Tout d'abord vous trouverez les consignes ministérielles

    ICI

    *Faut-il parler des attentats avec nos élèves? Voici ce qu'en dit M Tisseron (psychiatre)*


    Faut-il parler des attentats à vos enfants ? - Buzz

     

    Un temps de recueillement sera organisé dans chaque école selon l'âge des élèves.

    Pour accompagner au mieux le moment de recueillement, il convient donc de faire en sorte de répondre favorablement, dans un premier temps, aux besoins, interrogations ou demandes d'expression qui pourraient avoir lieu dans les classes par des élèves très jeunes et des adolescents. Les élèves auront besoin de s'exprimer. Ecouter sera une des premières missions.

    Voici un document de chez astrapi pour parler des attentats avec nos élèves

    Attentats de Paris : comment réagir aux questions des enfants ?

     

    clic pour télécharger le document chez Bayard 

     

    Et une vidéo "c'est quoi le terrorisme?" expliqué aux enfants

    *Education morale et civique: Parler des attentats du 13/11/15

     clic pour accéder à la vidéo de 1jour1actu

     

    Quelques principes:

    • Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves
    • Accueillir l'expression de l'émotion des élèves (par des dessins, des paroles...)
    • Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;
    • Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Il faut aider à clarifier les termes entendus et répétés, pour que les enfants ne restent pas enfermés dans un présent dominé par la peur.
    • Respecter la sensibilité des élèves (le sentiment de peur, d'incompréhension, d'injustice, de révolte...) ;
    • Informer les responsables légaux, pour les élèves les plus jeunes, des actions pédagogiques entreprises.

    EDIT:

    Voici une oeuvre commémorative pour les victimes du 13/11/15

    réalisée par mes 12 loulous d'ULIS école

     

    Dessins et idée chez: danger école

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 20:20

    merci beaucoup !!!! bon courage  pour  demain

    2
    Vaness
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 20:30

    Merci beaucoup pour ton partage, cela m'aidera bien demain matin!

     

    3
    delfine
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 20:39

    Merci  beaucoup, vos documents m'aideront pour demain matin...

    4
    Jul
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 20:56

    Merci pour ces docs, c'est très juste...je ne savais pas comment en parler.

    Courage pour demain...

    5
    scotman21
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 21:07

    Merci encore...Comme déjà exprimé, ce sera très utile demain matin!

    6
    sandrine
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 21:13

    Merci beaucoup pour les documents, des journées difficiles s'annoncent... Difficile de mettre des mots sur de telles atrocités...

    7
    Corinne
    Lundi 16 Novembre 2015 à 00:29

    Merci!

    8
    Mardi 17 Novembre 2015 à 10:24

    Merci pour ton article.

    9
    Perla183626
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 20:04

    Merci à vous pour cette vidéo, elle m'a aidé à comprendre ce qui c'est réellement passé. C'est vrai que ce n'est pas toujours évident d'en parler. Bon courage et bonne continuation à vous !

    Cordialement.

    10
    Jeudi 21 Janvier 2016 à 16:21
    I even have been gifted for hours and I haven't suffered such awesome stuff.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :